29/04/2014

Troc Party : pour une éducation au recyclage

Les besoins de l’homme en ressources naturelles sont au cœur de la réflexion sur le développement durable. Pour assurer l’avenir de la planète, il convient donc de sensibiliser très tôt les enfants aux grandes questions écologiques, et notamment de leur proposer une vision critique de la consommation. En lançant samedi la première Troc Party dans cinq écoles genevoises, la Ville entend attirer leur attention sur la valeur des objets et les possibilités d’échanges non monétaires. Le recyclage et la solidarité constituent le fondement de cet événement.


On le sait, la société de consommation nous pousse à acheter toujours davantage d’objets, dont l’obsolescence est parfois programmée pour en augmenter le taux de remplacement. Une fois que nous avons satisfait notre curiosité, nous délaissons souvent ces articles pour de nouveaux modèles plus attrayants, ou nous les jetons. Et nous rachetons d’autres marchandises, souvent superflues. Ce cycle est sans fin.

Cela ne peut plus durer. Cette attitude dévalorise le travail de ceux qui ont fabriqué ces objets, parfois dans des conditions difficiles. Elle nous entraîne à survaloriser l’argent, et à oublier la notion de partage. Enfin, elle nous amène à épuiser les ressources de la planète. Si tous les habitants de la Terre avaient une consommation équivalente à celle de la population moyenne de la Suisse, il faudrait presque 3 planètes pour répondre à leurs besoins. L’empreinte écologique de notre pays, bien qu’elle se situe dans la moyenne européenne, est donc lourde.

La Troc Party de samedi veut rappeler aux enfants qu’il y a d’autres valeurs. Le troc nous permet de réfléchir à une nouvelle vision de l’économie, basée sur le développement durable et la coopération. Il nous pousse à prêter attention à ce que nous achetons, à la valeur que nous attachons aux objets, et à nous poser de bonnes questions. Par exemple : Pourquoi ai-je envie de cet objet ? En ai-je vraiment besoin ? Combien de temps va-t-il me servir ? Contrairement aux échanges monétarisés, le troc, parce qu’il implique une négociation, permet d’entrer en relation avec l’autre. Samedi, dans les écoles qui participeront à la Troc Party, de nouveaux liens, de nouvelles amitiés vont peut-être se tisser. Le troc donne aussi une nouvelle vie à des objets qui auraient sans doute été jetés. Mais ce qui n’a plus de valeur pour les uns en a peut-être beaucoup pour les autres ! En somme, le troc est une véritable éducation au recyclage.

Informations : http://www.ville-geneve.ch/actualites/detail/article/1398757901-troc-party-art-echanger-objets/


Esther Alder,

Conseillère administrative



 

17:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.