• Prestations complémentaires : des arguments indécents

    Imprimer

    Le Conseil municipal s’est penché récemment sur une demande de crédit budgétaire supplémentaire de 900'000 francs destiné à financer des prestations complémentaires en faveur des habitants de la commune disposant d’un revenu limité.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire