07/10/2014

Une Maison de la créativité pour les enfants

Genève aura bientôt une Maison de la créativité, où les enfants et les familles pourront participer à des animations culturelles et artistiques. Dès janvier 2015, elle s’installera progressivement dans la Villa Calandrini, ancienne annexe du Musée d’ethnographie. Située à Conches dans un parc magnifique, elle abritera les activités de l’Eveil culturel et artistique de la petite enfance, qui se déroulent actuellement à la Madeleine des enfants, elle-même en rénovation.


La Maison de la créativité aura une mission essentielle: familiariser les enfants à la culture et à l’art et stimuler leur imagination, afin de leur transmettre peu à peu les compétences nécessaires pour devenir des adultes libres et responsables. On sait que la créativité aide les enfants à appréhender le monde qui les entoure et à trouver des solutions aux problèmes qu’ils rencontrent. L’accès à l’art et à la culture est d’ailleurs mentionné par la Convention relative aux droits de l’enfant, qui fête cette année son 25e anniversaire. La créativité contribue également à développer une citoyenneté active. Pour toutes ces raisons, elle doit être encouragée dès le plus jeune âge. Sans esprit créatif, une société se sclérose.

La Maison de la créativité recevra chaque année un ou plusieurs artistes en résidence. Les enfants et les familles auront ainsi l’opportunité d’aller à leur rencontre et d’établir des liens avec eux.

Ce beau projet a pu voir le jour grâce à un partenariat public-privé. Il n’implique pas d’augmentation du budget. A la subvention de 580'000 francs allouée par la Ville via le Service de la petite enfance aux activités de l’Eveil culturel et artistique s’ajoutent deux subventions ponctuelles de 30'000 francs chacune provenant du Département de la cohésion sociale et de la solidarité que je préside et du Département de la culture et du sport dirigé par mon collègue Sami Kanaan, maire de Genève. La Maison de la Créativité sera gérée par une fondation de droit privé dont le capital de départ a été constitué par un généreux don de la Fondation Lombard Odier, réalisé par Thierry Lombard. Cette fondation sera liée à la Ville par un contrat de prêt à usage et un contrat de prestation.

Le philosophe Alain de Botton écrit qu’ «un bel édifice peut renforcer notre volonté d’être meilleur». Je le crois sur parole, et c’est exactement la mission de la Maison de la créativité.

 

18:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.