29/01/2015

Les migrantes au défi de l'intégration

 

Les tables rondes pour migrantes « Femmes-Tische » existent à Genève depuis 2011. Elles ont pour but principal d’encourager l’intégration des femmes étrangères en les invitant à participer à des groupes de parole qui traitent de divers thèmes, notamment d’éducation et de santé. Les femmes qui animent ces tables rondes sont elles-mêmes des migrantes bien intégrées en Suisse, à même d’aider et d’accompagner celles qui se sont récemment installées à Genève, en les informant notamment de leurs droits et de l’existence des divers services qu’offrent la Ville et le canton. Ce projet est porté par l’Association pour la promotion des droits humains, que la Ville soutient par des subventions ponctuelles.


 

J’ai participé mardi soir à une cérémonie de remise d’attestations à de nouvelles animatrices, et j’ai été frappée par l’engagement et le courage de ces femmes. Leur travail est loin d’être simple. Elles ont affaire à des personnes qui ont souvent un statut précaire et qui affrontent des situations complexes. Nombre de migrantes doivent faire face à une grande méfiance au quotidien,  ce qui risque d’alimenter un repli identitaire. Il n’est en effet jamais facile de quitter un pays où l’on a ses habitudes pour un autre, inconnu, avec des coutumes qui peuvent paraître étranges.

L’intégration est toujours un défi. Elle est un défi non seulement du point de vue de l’insertion dans une société, mais également du point de vue de la santé. Les recherches montrent en effet que les personnes socialement défavorisées, qui ont un faible revenu et une formation minime, courent davantage de risques au niveau de la santé que la moyenne de la population.

Les animatrices, dont le travail consiste principalement à aplanir les obstacles et à construire des ponts au-dessus des préjugés, jouent donc aussi un rôle préventif. En favorisant une compréhension réciproque entre immigrés et autochtones, en facilitant l’accès des migrantes à l’information et aux prestations auxquelles elles ont droit, les tables rondes Femmes Tische renforcent la cohésion et l’inclusion sociales. Elles contribuent à faire de Genève une ville toujours plus solidaire et elles ont toute ma reconnaissance.

11:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bravo

Écrit par : Benjamaa | 29/01/2015

Les commentaires sont fermés.