Le blog d'Esther Alder

  • Ces Genevois qui ont faim

    Imprimer

    A la faveur de la crise sanitaire, l’invisible est enfin devenu visible. Samedi 2 mai, une longue colonne de centaines de personnes s’est formée devant la patinoire des Vernets. Elles ont attendu silencieusement, patiemment, parfois pendant trois heures, la distribution d’un sac contenant des produits d’hygiène et des aliments de première nécessité. Organisée par l’association Caravane de solidarité, en collaboration avec Partage, les Colis du Cœur, Médecins sans frontières, les HUG et avec le soutien logistique de la Ville, cette opération a révélé la précarité et la misère dans laquelle vivent des milliers de personnes à Genève. Jamais on aurait imaginé une telle urgence à Genève, crient en chœur celles et ceux dont les yeux sont enfin dessillés par la brutalité des images. Oui, il y a à Genève une pauvreté qui ne cesse de s’étendre. Oui, il y a à Genève des gens qui ont faim, qui n’ont pas les moyens d’assumer leur subsistance et celle de leurs proches, et qui vivent dans une précarité extrême. La crise liée au coronavirus les a jetés dans la misère.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Construire le monde d'après

    Imprimer

    Inaudibles, invisibles, illisibles, barbants… Ce sont quelques expressions qui ont été utilisées par les médias à propos des Verts. Autrefois. Quand la croyance dans les bienfaits de l’économie de marché et d’une croissance infinie était encore inébranlable. Quand le réchauffement climatique ne préoccupait que quelques scientifiques qui criaient dans le désert. Quand le creusement incessant des inégalités ne s’était pas encore traduit dans les urnes par des votes populistes, voire d’extrême-droite. Quand la disparition accélérée des petites exploitations agricoles était considérée comme un sacrifice nécessaire sur l’autel du Marché. Quand personne ne s’inquiétait du déclin de la biodiversité, dû à une emprise humaine toujours plus grande sur les habitats des différentes espèces… Quand, au nom de l’austérité, il semblait parfaitement normal de démanteler les services sociaux et de santé publiques, et d’envoyer les êtres humains à la casse. C’était autrefois. Le monde d’avant.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • La solidarité, un puissant barrage contre le coronavirus

    Imprimer

    Alors que le coronavirus continue à étendre son emprise et met le système de santé genevois à rude épreuve, la Ville de Genève a pris plusieurs mesures dans le cadre du Plan ORCOC (Organe communal de coordination et de conduite des moyens d’intervention et de soutien des services municipaux en cas de situations exceptionnelles) pour protéger les publics à risque, notamment les aîné-e-s et les personnes sans-abri.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire